_________________________________________________________________________________________________________________

PARTIE II : LES MODELES

 

Le XIXe siècle représente certainement l'age d'or de la broderie. les ouvrages deviennent accessibles à tous. l'évolution sociale de l'époque fait qu'une nouvelle classe bourgeoise avait le loisir de rester chez elle, et avait du temps à consacrer à la musique, à la peinture et à la broderie. La femme victorienne tient à embellir son intérieur et la broderie lui fournit l'occasion d'être productive et " artiste ". Elle réalisera coussins, pare-feu, cordons de sonnette, repose-pieds mais également aumônières, pantoufles, et étuis divers.

 

 

berlin w w24

 

berlin3

 

Les thèmes sont des motifs floraux, bouquets, couronnes, paniers où  la rose détient la place d'honneur, associée à d'autres fleurs ou à des fruits, elle est déclinée dans de nombreux coloris.

 

 

berlin w w12

 

berlin w w6

 

Des oiseaux, des perroquets aux couleurs vives toujours entourés de fleurs opulentes.

e

berlin w w13

 

berlin w w32

 

Les chats sont représentés installés sur des coussins de satin, les chiens également ou bien à la chasse et prêts à bondir.

 

berlin1

 

berlin w w26

 

De nombreux modèles représentent des scènes enfantines. Les enfants prennent des poses assez idylliques: adossés à un arbre entouré d'un agneau, dans des jardins avec un oiseau posé sur un bras tendu.

 

berlin w w31

 

Les dessins les plus populaires ( bouquets, couronnes de fleurs ) étaient exécutés sur fond clair, mais à partir des années 50 le fond est souvent brodé en noir ou avec une couleur très foncée.

Le petit point et le point de croix étaient les deux points de base les plus utilisés; Cependant d'autres points trouvaient leur place dans certains ouvrages; Parmi eux, le point de velours noué qui, coupé et égalisé, forme une surface qui imite la fourrure. Il sert à former le pelage d'un animal.

berlin w w29

Certains ouvrages étaient embellis partiellement ( coeur d'une fleur ) ou totalement ( aumônières ou petits étuis ) de perles.

 

berlin w w22

 

Avant 1840, à Paris, quelques éditeurs publient des dessins de Berlin : Maindron, 138 rue St Denis, ainsi que Martin, établi près du palais de justice et aussi Jean et Robert, qui n'ont indiqué que ces noms ou prénoms sur leurs dessins.

 

C'est Sajou qui développera cette activité en tant qu'industrie à partir de 1840. Il manifeste pour ces modèles un intérêt de chef d'entreprise, il discerne parfaitement le marché a occuper en France.

Il présente rapidement ses produits à divers concours industriels ou expositions et recevra de nombreuses récompenses de 1841 à 1870,

 

Mais là une autre histoire commence...

 

berlin w w33

 

PROCHAINES OUVERTURES

 

Mercredi 27 avril 2016

L'après midi de 13h30 à 17h30

.

Samedi 7 mai 2016

.

Samedi 21 mai 2016

 

 

PROMOTIONS

 

Pelotes de laine bleu marine

1 offerte pour 1 achetée

.

Catalogues de tricot automne/hiver

( sauf layette et . rouge )

1 offert pour 1 acheté

.

Canevas neufs, commencés, ou finis 1 €