Je vous ai déjà parlé du travail effectué par les bénévoles de La Petite Mercerie. Mais en quoi consiste le tri ? Prenons deux exemples.

Dans le meilleur des cas, les fils à broder nous arrivent en échevettes. Celles-ci sont triées par type de fil, puis par couleur et ensuite rangées dans les tiroirs que nos clientes brodeuses connaissent bien.

Parfois, les fils nous arrivent comme ceci :

IMG_0473 - copie

Des doigts agiles, de la patience et quelque temps plus tard, ils seront vendus, à un prix tout doux, en assortiment dans des pochettes plastiques.

IMG_0474 - copie

Là, il va falloir beaucoup plus de temps et de patience !

IMG_0507 - copie

 

Pour les boutons, ils nous arrivent souvent en vrac dans des boîtes plus ou moins grandes. Le premier tri permet de répartir les boutons en différentes catégories.

Les irrécupérables.

IMG_0511 - copie

Les boutons qui seront vendus en vrac, à la mesure.

IMG_0512 - copie

Les boutons ordinaires en nacre et en verre.

IMG_0513 - copie

A l'issue d'un second tri, ces boutons sont vendus en sachet. Ici, des sachets de 300 g de boutons de nacre.

IMG_0280 - copie

Une autre catégorie, les boutons existants en plusieurs exemplaires. Ils sont regroupés, étiquettés et rangés dans des tiroirs par couleur (bleu, jaune…), par taille (petit, moyen, grand), par matière (bois, corne…), par catégorie (militaires, rétros, enfants, couture…).

IMG_0514 - copie

IMG_0109 - copie

Les boutons fragiles (en verre, par exemple) sont rangés dans des sachets de plastique et triés par couleur.

IMG_0516 - copie

Quant aux boutons de collection, il sont généralement cousus sur des cartes, elles-mêmes rangées dans des tiroirs (en accès libre ou à demander aux mercières).

*

*          *

AFFICHE LPM MARS AVRIL 2016 - copie